Les migrations des privilégié·e·s

Garance Clément & Camille François & Claire Gellereau – 27 mai 2021

La mobilité internationale, attribut historique des classes supérieures, n’a que partiellement été remise en cause par la pandémie de la Covid‑19. Le dossier met en lumière la diversité des stratégies migratoires des milieux privilégiés et leur aisance à se constituer des ancrages résidentiels multiples.

Retrouvez l’intégralité de ce dossier dans la revue Métropolitiques.

Au sommaire de ce dossier :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.